Non classé

CHRONIQUE #167 ALASKA WILD – K.A. TUCKER

Hello, hello !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique. Je vais vous donner mon avis sur Alaska Wild de K.A. Tucker publié chez Hugo Roman dans la collection Poche.

Calla a quitté l’Alaska alors qu’elle n’avait que dix-sept mois car sa mère ne supportait plus la rudesse d’une vie isolée de tout.

Aujourd’hui, à vingt-six ans, Calla vit chez sa mère et son beau-père dans une belle et confortable maison de Toronto, au Canada. Calla a un emploi, un blog, un compte instagram, un millier de fringues et de produits de beauté, des amis et un petit ami. La parfaite jeune femme soignée et moderne.

Malheureusement, en quelques heures, la vie de Calla va être secouée de séismes. Elle est d’abord remerciée de son emploi, rencontre un homme étrange dans les transports en commun, reçoit un coup de fil inattendu et enfin se sépare de son petit ami.

Cela fait des années que Calla et son père resté en Alaska ont rompu toute relation, plus de son plus d’image, jusqu’à ce que le téléphone sonne.

Wren est malade et Calla est invitée à son chevet. La jeune femme ne comprend pas, son père et elle ne sont plus que des étrangers l’un pour l’autre, et voilà qu’il la réclame…

Là-bas, en Alaska, elle est accueillie par le sexy mais agaçant Jonah. Un pilote hirsute, risque-tout mais a priori employé de confiance de Wren à Alaska Wild, son entreprise de transport aérien. Et par Agnès, l’encore énigmatique « amie » de son… père. Car quelle relation Calla et Wren peuvent-ils ragaillardir après tant d’années et de non-dits ? Et avec Jonah, le très présent employé et voisin, si quelque chose devait naître entre eux, quel avenir auraient-ils ?

De cette auteure, j’ai seulement lu sa trilogie Ten Tiny Breaths que j’avais dévoré et adoré.

Alaska Wild me tentait beaucoup, j’avais envie de dépaysement et de températures négatives. ♥

Dans ce roman, on suit Calla une jeune fille de 26 ans qui vit avec sa mère et son beau-père à Toronto. Elle a quitté l’Alaska avec sa mère quand elle était toute petite. Elle n’a plus jamais revu son père. Malgré tout, elle est restée en contact avec lui par téléphone jusqu’à ses huit ans et après une déception, elle a coupé les ponts.

Jusqu’à ce jour où elle reçoit un appel d’Alaska, son père est malade et ses jours sont comptés. Calla est tiraillée entre son envie de rester à Toronto avec sa meilleure amie et sa famille. D’un autre côté, elle regretterait vraiment de ne pas dire adieu à son père.

C’est décidé ! Calla part en Alaska pour une nouvelle aventure et découvrir cet homme qu’elle n’a jamais vu.

Ce que j’adore dans les romans de K.A. Tucker, c’est que la romance prend son temps, la crédibilité est présente. On prend le temps de découvrir Jonah, Calla et Wren. On se prend vite à l’histoire et à la découverte de l’Alaska.

Ce roman est beau, poétique et touchant. ♥

Vous l’avez lu ? Il vous tente ? 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s