Non classé

CHRONIQUE #139 : NOVEMBER 9 – COLLEEN HOOVER

Bonjour, bonjour !

On se retrouve aujourd’hui pour parler de November 9 de Colleen Hoover publié chez Hugo New Romance ! ♥

RESUME BLOG

Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer.
La jeune femme est sur le point d’aller s’installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d’actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain.
Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l’intensité de ce qu’ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre.
Fallon devient alors la source d’inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est une mine d’informations pour lui et, pour tous les deux, c’est le moyen de faire le point sur leur vie.
Jusqu’au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?

MON AVIS BLOG

Colleen Hoover a de nouveau frappé fort ! Du grand CoHo comme à son habitude ! ♥

Nous allons faire la connaissance de Fallon, un 9 novembre alors qu’elle déjeune avec son père. Fallon est une jeune femme brisée depuis deux ans suite à un terrible incendie qui a ravagé sa maison et une grande partie de son corps.

Chaque 9 novembre, Fallon se remémore sa vie lorsque l’incendie n’avait pas eu lieu.

Le déjeuner avec son père ne se passe pas pour le mieux. En effet, son père est un acteur assez connu et reconnu. Imbus de lui-même, il lance des pics à Fallon dès qu’il en a l’occasion.

Ben, un jeune homme déjeunant non loin de la table de Fallon va les rejoindre à table et se faire passer pour son petit-ami. Suite au déjeuner, Ben & Fallon vont décider de faire connaissance tout au long de la journée. Sauf que Fallon quitte Los Angeles définitivement le soir-même afin d’emménager à New-York. Avant de partir de LA, nos deux personnages vont se faire une promesse : se voir chaque 9 novembre pendant 5 ans. Tout au long de l’année, ils n’ont pas le droit de rester en contact, ils se bloquent sur les réseaux et n’échangent par leurs numéros.

J’ai adoré ces personnages. Nous avons l’habitude de rencontrer des bad boys mais là Ben est aux antipodes de ce stéréotype. C’est un jeune homme tendre et attachant. Ce sont des personnages brisés et fragiles.

Comme d’habitude, CoHo a réussi à me surprendre avec ce dénouement de malade. Je ne m’y attendais ABSOLUMENT PAS. J’ai adoré le concept de la rencontre une fois par an, j’avais hâte de voir les personnages évoluaient trop rapidement et finalement tout était très bien dosé.

Ce roman a frôlé le coup de cœur !

Vous l’avez lu, vous ?

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s