Non classé

CHRONIQUE #134 : UN BONHEUR IMPARFAIT – COLLEEN HOOVER

Hello hello tout le monde !

Aujourd’hui je vais vous donner mon avis sur le dernier roman de Colleen Hoover : Un bonheur imparfait.

Je ne l’avais pas demandé à Hugo en service presse mais en voyant les nombreux avis élogieux, je n’ai pas pu résisté.

RESUME BLOG

Graham et Quinn sont tombés profondément amoureux il y a sept ans. Après une rencontre improbable, ils ont vite compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Et puis ils se sont mariés et ont commencé à parler de fonder une famille.

Les mois, les années ont passé et Quinn et Graham ne sont toujours que deux et leur couple semble s’effriter un peu plus chaque jour. Le désir de Quinn de devenir mère est devenue une obsession qu’elle n’est plus très sûre que Graham partage totalement. Leur relation se distend et ils semblent de moins en moins se comprendre.

Est-ce que l’amour même quand il est aussi fort peut mourir quand les épreuves se multiplient ou au contraire peut-il en sortir renforcé ?

MON AVIS BLOG

J’ai très vite été happée par l’histoire de Quinn et de Graham. Colleen Hoover a radicalement changé d’écriture dans ses derniers romans et ce n’est pas pour me déplaire. 

J’ai lu beaucoup de romans de l’autrice, je savais d’emblée que je pouvais lire ce roman les yeux fermés. ♥

Pour commencer, j’ai adoré la construction plutôt originale du roman. Le roman est découpé en deux sortes de chapitres : les chapitres «avant» où l’on suit nos deux protagonistes lors de leur rencontre assez atypique et les chapitres «maintenant » où l’on suit toujours Quinn et Graham dans leur vie de couple actuelle.

Quinn est une femme n’ayant qu’un seul but : avoir un enfant.

Malheureusement, ceci est quasiment impossible. Elle a perdu toute envie de contact avec son mari. Elle s’en sert seulement comme un «objet» qui pourrait l’aider à atteindre son but. Elle ne pense plus qu’à ce désir et ne vit plus que pour cela.

Elle sombre petit à petit et perd sa joie de vivre d’autrefois.

Graham fait son maximum pour essayer de passer outre. Il essaie de garder la tête hors de l’eau malgré tout. C’est un mari aimant, touchant et présent pour sa femme.

Colleen Hoover a réussi à créer des personnages plus vrais que nature. On y trouve des problèmes de société actuels. La stérilité est un thème peu voire pas abordée dans les romans. Ceci nous rappelle que les romances ne sont pas toujours roses et que la vie peut parfois apporter son lot de malheurs.

Dans ce roman, les émotions sont décuplés. On souffre autant pour Quinn et son désir d’enfant que pour Graham qui se sent délaissé et abandonné par sa femme.

C’est une réelle palette d’amour, de tristesse, d’espoir, d’envie.

Malgré leurs nombreux problèmes, on espère qu’une chose : voir Quinn et Graham rester ensemble.

J’ai complètement fondu pour ces personnages bruts et attachants.

Colleen Hoover a réussi une fois de plus à me surprendre et m’emporter dans son univers merveilleux.

Vous avez lu ? Il vous tente ? ♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s