Non classé

CHRONIQUE #128 : UNTIL THE END – LAURA S. WILD

Bonjour, bonjour !

Après des semaines et des semaines sans vous présenter de chroniques sur le blog, me revoilà en grandes pompes pour vous donner mon avis sur le tout dernier roman de Laura S. Wild : Until the end. D’ailleurs il sort aujourd’hui en librairie. ♥

Until the end

Résumé :

Mila rentre chez elle un soir d’octobre lorsque soudain, une main se plaque sur sa bouche. Un homme l’empêche de se débattre. Et un 4X4 l’emporte…

Mila vient d’être enlevée. Un soir d’octobre, alors que Mila rentre chez elle, sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble. Une main se plaque sur sa bouche, et un 4X4 l’emporte… Mila vient d’être enlevée.

Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ? Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec Carter, l’homme chargé de la surveiller, Carter, qui la trouble autant qu’il la terrifie. Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde. Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux… Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge, Carter et Mila en découvrent chaque jour davantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle.


Mon avis lecture

Afficher l’image source

 

Nous allons faire la rencontre de Ludmila que tout le monde surnomme Mila. Elle accompagne sa meilleure amie Gaby et son petit ami Elliott à l’aéroport de Chicago. Les deux amoureux s’envolent vers leur rêve commun : découvrir les capitales européennes.

 

 

Afficher l’image source

 

Mila repart en direction de son appartement et va faire la rencontre d’un homme : Carter. Cet homme va jouer de son charme et de sa malice pour briser Mila jusqu’à la fin de ses jours. Il a réussi. Il l’a kidnappé.

 


Tout va basculer, tout va devenir sombre pour notre Mila.

Mila se retrouve dans une maison  inconnue avec deux hommes. Ses deux ravisseurs. Elle est devenue leur captive malgré elle. Nous avons d’un côté Carter, l’homme terrifiant, sombre et manipulateur. De l’autre, Benjamin qui est plus compréhensif et plus tendre. 

Pas de chance pour toi Mila, tu vas devoir cohabiter avec Carter, l’homme aux multiples facettes. Il peut être dur, froid et horrible avec toi. Puis, une seconde après, il devient un homme doux et compatissant envers toi. Ton cerveau ne comprend plus, il ne sait pas comment agir. Dois-tu te méfier ? Dois-tu l’aider à ne pas sombrer ? 

La situation s’inverse. Tu souhaites aider Carter à devenir meilleur. 


L’autrice nous a prévenu dès le début, cette histoire n’est pas comme les autres. Elle est oppressante, haletante et surtout sombre

J’avais peur que la romance soit étrange et malsaine. Finalement, je l’ai trouvé poétique. Oui, oui je vous assure. J’ai appris à lire entre les lignes, j’ai appris à aimer des personnages brisés, des personnages torturés. Je ne pensais pas aimer Carter à ce point.

Aurais-je imaginé aimer un ravisseur un jour ? Absolument pas. Et pourtant, cette idée s’est lentement ancrée en moi.

Le gros point positif de ce roman, ce sont les points de vue alternés. Etre dans la tête de Carter, nous aide à mieux le cerner même si cela s’avérait compliqué à certains moments. J’avais envie de l’étriper lorsqu’il était sombre pourtant à la page suivante il redevenait un agneau.

Cette histoire ne m’a pas laissé indemne. J’ai appris à aimer un univers sombre au milieu d’un bois enneigé. J’ai appris à aimer Noël avec un ravisseur comme hôte.

Ce roman est différent, percutant. Il m’a touché au plus haut point. 


Afficher l’image source

« Carter est la lumière et les ténèbres réunies dans un seul corps. Et il lutte pour ne pas laisser l’obscurité l’engloutir. »

Vous avez hâte de découvrir cette histoire ? Vous aimez les romans de Laura S. Wild ?  

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s