Non classé

CHRONIQUE #124 : THE SHAKESPEARE SISTERS T.4 – CARRIE ELKS

Bonjour tout le monde !

J’espère que vous allez tous très bien et que vous supportez la canicule

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous partager mon avis sur le quatrième et dernier tome de la saga The Shakespeare sisters écrit par Carrie Elks et publié chez Hugo Roman que je remercie pour l’envoi ! ♥

resume

Perdre le contrôle n’a jamais été aussi divin…

Brillante avocate et aînée de quatre soeurs, Lucy SHAKESPEARE a coutume de tout contrôler. Tout, tout le monde et plus particulièrement elle-même. Jusqu’à ce qu’elle rencontre le sublime Lachlan MACLEISH.

Lachlan fait appel à Lucy, parce qu’il lui faut la meilleure défense possible. Il risque de perdre son héritage : le domaine et le titre de Laird de Glencarraig. Ces terres renferment les rares souvenirs heureux de son enfance et il n’est pas question qu’il y renonce sans se battre. Dans ce moment crucial, la dernière chose dont il ait besoin, c’est d’une distraction. Or, dès qu’il aperçoit Lucy, il pressent que les complications ne tarderont pas à arriver.

Même avec la meilleure volonté du monde, Lucy finit par enfreindre ses règles de vie, quelque peu rigides mais prudemment construites, pour Lachlan. Entre deux avions pour l’Écosse, Paris et New York, elle ne peut s’empêcher de se demander si, malgré tout, certaines rencontres ne valent pas la peine de se mettre en danger et de tout risquer.

avis

J’étais curieuse de découvrir l’histoire de Lucy, l’ainée des sœurs Shakespeare. Depuis la perte tragique de leur mère, les sœurs ont toujours considéré Lucy comme la maman de substitution et j’étais impatiente de découvrir son histoire personnelle.

Lucy est une femme brillante et organisée. Elle est avocate et excelle dans ce métier. Sa rencontre avec Lachlan va tout bouleverser et tout remettre en question dans sa vie professionnelle et personnelle. Lachlan a besoin d’une avocate excellente pour pouvoir le défendre afin de conserver son héritage : sa propriété et son titre de Laird de Glencarraig.

Cette relation professionnelle prend rapidement une tournure différente. Un brasier ardent prend naissance entre nos deux personnages, l’alchimie est au rendez-vous et résister devient de plus en plus difficile pour eux.

Lachlan est un personnage que j’ai apprécié, on y voit un homme respecté et motivé malgré son enfance qui fut difficile à vivre. Ses démons le hantent mais il ne laisse rien paraître. 

Découvrir l’Ecosse à travers les yeux de Lucy était génial ! J’ai toujours voulu aller là-bas et j’ai eu l’impression de voyager. Une petite parenthèse de fraîcheur pendant la canicule (c’était bien mérité!)

Nous finissons cette saga sur une jolie note. Les sœurs Shakespeare sont devenues plus soudées qu’auparavant. Malgré la distance, elles savent désormais qu’elles peuvent compter les unes sur les autres. Elles sont épanouies professionnellement et sentimentalement.

en bref

Un dernier tome touchant et dépaysant. Des personnages bien construits.

 

ma note

3/5

Cette saga vous tente ? Vous avez commencé à la lire ? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s