Non classé

CHRONIQUE #52 : AUBEPINE – TOME 1 : LE GENIE SALIGAUD (BD)

tumblr_obsqi8dnr61r89gcuo1_500.jpg

Hello la blogosphère ! 

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique bande dessinée 🙂 ! Je vais vous donner mon avis sur la BD : Aubépine, tome 1 : Le génie saligaud. Imaginée par Karensac et Thom Pico. Cette BD sortira en librairie le 6 avril 2018 ! 

Je remercie encore une fois, les éditions Dupuis pour l’envoi et leur confiance

Si tu souhaites acheter le tome 1 de cette BD, c’est par ici 🙂

Résumé :

Aubépine était bien tranquille à la ville, et voilà que ses parents déménagent dans un trou paumé à la montagne. Tout ça parce que sa mère doit sauver les environs d’une dévastatrice migration d’oiseaux géants. C’est un été bien morne : il n’y a rien dans le coin ! A part peut-être une vieille bergère mystérieuse et ses chiens laineux, des monstres et un génie saligaud ! Aubépine ne va pas s’ennuyer finalement…

Avis lecture :

Pour commencer, j’ai beaucoup aimé les dessins de cette bande dessinée. J’ai trouvé qu’ils avaient un petit air des BD que je lisais plus jeune, le papier est assez épais et pas glacé ce qui donne un côté encore plus authentique à la lecture de cette BD à l’humour pop ! ♥

Dans ce premier tome, nous suivons Aubépine, petite fille citadine qui va être obligée de déménager avec ses parents et son grand frère à la montagne. Sa mère est ornithologue et souhaite s’installer à la montagne pour étudier un phénomène très rare : la migration d’oiseaux géants. Ces oiseaux géants viennent dans la région afin de se reproduire, seul problème : ils sèment la pagaille et détruisent tout sur leur passage.

Aubépine s’ennuie fortement… La connexion est mauvaise, il est donc quasiment impossible pour elle de jouer à la console. Elle ne connaît personne dans son nouveau village car la population est assez âgée. Cependant, en se baladant dans la montagne, elle fera la connaissance d’une vieille bergère, gardienne de la montagne et éleveuse de chiens laineux.

Aubépine va donc devenir amie avec un de ces chiens qui lui tiendra compagnie. Tout au long de son périple, elle s’enfoncera dans une forêt assez obscure et aux allures de Forêt Interdite digne d’Harry Potter, elle y fera la connaissance d’un génie qui lui proposera d’exaucer trois de ses vœux.

Mais fera-t-elle les bons choix ? Réussira-t-elle à formuler ses vœux correctement ?

Une jolie BD renfermant des personnages attachants. Je vous la recommande vivement ! 

Note : 4/5

Une petite planche pour le plaisir des yeux ♥ :

Sans titrte.png

Publicités

2 commentaires sur “CHRONIQUE #52 : AUBEPINE – TOME 1 : LE GENIE SALIGAUD (BD)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s