Non classé

Chronique #28 : Viser la lune d’Anne-Fleur Multon

Hey ! 

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique, il s’agit du livre « Viser la lune » écrit par Anne-Fleur Multon et illustré par Diglee, publié aux éditions Poulpe Fictions ! 🙂

Sans titre.png

Résumé :

« Le bon dosage pour une amitié réussie: une louche d’astronomie et un zeste de geekerie, beaucoup trop de selfies ridicules, une pincée de nanas entêtées, une chaîne Youtube à créer et une bonne tranche d’aventures bien salées!
Attention: la consommation de cette recette entraîne un risque élevé de fou rire incontrôlables et de suspense haletant! »

Image associée

« On ne devient pas astronaute en faisant des entrechats et en regardant des tutos beauté. »

Mon avis sur cette bouffée de fraîcheur :

Ce roman nous est raconté du point de vue d’Aliénor, jeune adolescente de 13 ans, vivant en Guyane avec ses parents. Elle est passionnée d’astronomie et de physique depuis toujours. Elle est tombée dans la marmite toute petite ! Elle doit cette passion à sa maman qui travaille dans une station spatiale.

Aliénor est une jeune fille fraîche et attachante, le genre de fille que l’on souhaiterait avoir en tant que fille ou en tant qu’amie. 

Lors d’une discussion sur Twitter concernant une série, Aliénor va échanger avec trois autres filles vivant aux quatre coins du monde : Maria, Itaï et Azza. Elles vont très vite nouer une amitié fusionnelle et parleront ensemble tous les jours.

Elles décident de créer une chaîne YouTube consacrée au gaming, au maquillage, à l’astronomie, à la cuisine et à la photographie.

Ce roman est vraiment d’actualité, on y trouvera de nombreux sujets actuels : les réseaux sociaux, les séries, le langage d’aujourd’hui… 

L’auteure a réussi brillamment à faire passer des messages importants sur des sujets du quotidien comme le sexisme et le racisme. En effet, Aliénor est confrontée au racisme de par sa couleur de peau. Tandis qu’Itaï va faire face au sexisme lors d’un tournoi de gaming. Elle va se voir refuser une place importante car elle est une fille !

Ce roman jeunesse permet aux jeunes de 9 à 13 ans de prendre conscience des difficultés de la vie réelle. En effet, Anne-Fleur Multon permet par sa plume très fluide et accessible de pouvoir faire réfléchir les jeunes sur des sujets importants.

C’est un roman très drôle et se lisant très rapidement. Bah oui, il fait moins de 200 pages alors c’est vite fait ! Et puis les illustrations page après page de Diglee sont juste splendides ! 

Malgré ce côté très jeunesse, j’ai beaucoup apprécié ma lecture !

« Mais tout d’un coup, j’avais le ventre un peu serré : mes copines allaient-elles m’aimer ?
Même si on se connaissait toutes très bien, on ne s’était jamais vraiment vues, et je craignais soudain de les décevoir. »

Image associée

NOTE : 3.5/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s