Non classé

Chronique #19 : Cinq centièmes de seconde

Bonjour bonjour la blogosphère 🙂 

Je reviens dans un deuxième post aujourd’hui et c’est pour parler chronique ! ♥

Je ne sais pas si vous l’avez jeudi dernier, mais j’ai lu Cinq centièmes de seconde écrit par Lois Lowry. Ce roman est publié aux éditions Casterman que je remercie énormément pour l’envoi ♥

Sans titre.png

Résumé :

« Si Molly est une belle fille rieuse, sa petite sœur, Meg, à treize ans, se sent terne et sans intérêt. Durant ses vacances à la campagne avec leurs parents, Meg découvre la photographie avec Will. 
Bientôt, ce simple divertissement devient sa passion. Mais Molly, elle, semble épuisée, comme éteinte, au moment même où sa sœur prend goût à la vie.
L’existence de Meg va changer, comme joue la lumière de l’été dans un sous-bois… »

Résultat de recherche d'images pour "picto appareil photo"

« C’était une ressemblance éphémère, mais quand Will avait braqué son objectif sur moi, durant cinq centièmes de seconde, il l’avait capturée, rendant ainsi éternel ce que j’avais en moi de Molly… »

Qu’est ce que j’en ai pensé ?

Et bien, mesdames, messieurs, c’est un coup de COEUR ♥ !

Je m’attendais, à la base, à un roman tout mignon, rempli d’amour et de bonheur entre deux soeurs… Mais non, c’est touchant, émouvant et poignant.

Meg, Molly et leurs parents viennent s’installer en pleine campagne afin que leur père puisse finaliser tranquillement son roman. 

Meg Chalmers a 13 ans, elle est la sœur cadette. Elle est particulièrement introvertie et n’est pas vraiment le genre de jeune fille a rêvé de mariage et d’enfants, contrairement à sa soeur Molly. Non, sa passion à elle c’est la photographie et tout ce qui tourne autour. Elle aime développer ses photos et les montrer à ses proches.

Quant à Molly, elle a 15 ans et est la jolie fille blonde, rieuse et pleine de bonne humeur.

Ce livre est raconté du point de vue de Meg, ce qui la rend énormément attachante, j’avais juste envie d’aller la retrouver et de lui faire des gros câlins.

Au fil des pages, nous allons découvrir que Molly s’éteint de plus en plus, elle tombe malade très souvent et nous ne savons pas pourquoi au début. Le docteur pense en premier lieu que c’est à cause de l’hiver.

De son côté, Meg va rayonner et s’ouvrir à la vie. Elle va se faire un ami qui va partager sa passion de la photographie.

Ce livre est plein de poésie, la plume de Lois Lowry est tout simplement belle. De nombreuses descriptions de paysages y sont faites. 

Un seul conseil à vous donner, lisez ce livre ! Vous ne le regretterez vraiment pas !

« Le temps passe et la vie continue ; il faut bien la vivre. Au bout d’un certain temps, on se souvient davantage des bonnes choses que des mauvaises. Puis, petit à petit, tout ce que le silence a vidé se remplit à nouveau de rires et de mots et les bords ébréchés de la tristesse sont lissés par les souvenirs. »

Résultat de recherche d'images pour "picto appareil photo"

Alors, ça vous tente ?

 

 

4 commentaires sur “Chronique #19 : Cinq centièmes de seconde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s